Children in the Cloud – presentation

Projet Children in the Cloud / Sona

Le but de la Fondation Children in the Cloud est de soutenir la création et le développement d’infrastructures éducatives pour donner l’accès à une éducation de qualité aux enfants d’Amhara en Ethiopie. La Fondation intervient dans les villages d’altitude du massif du Simien en impliquant les gens de la communauté à s’investir personnellement dans le projet

C’est lors d’un trekking en 2015 dans le massif du Simien en Ethiopie que nous avons été sensibilisés par le manque d’infrastructure scolaire du village de Sona. Il est situé à 3500m d’altitude. Ses habitants, loin de toute route carrossable vivent d’une agriculture non mécanisée de céréales et d’un troupeau de moutons et de buffles pâturant en dessus des terres cultivables. Ils vivent sans eau ni électricité, dans des huttes de torchis dans une grande précarité. N’ayant que peu ou pas de monnaie d’échange, la communauté n’a pas les moyen de fournir à leurs enfants le minimum nécessaire à leur éducation.

2015-2019 – Histoire de la Fondation

Cette vidéo retrace en 6mn30 les 4 premières années de travaux de la Fondation Children in the Cloud. Retrouvez l’ensemble de nos vidéos dans la section dédiée.

Le village de Sona

  • Haut plateau en bordure du Parc National des montagnes du Simien inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO
  • l’altitude moyenne est de 3600m.
  • Population sédentaire
  • 8’000 habitants, 2’000 enfants d’âge scolaire (estimation)
  • Manque d’infrastructures scolaires et sanitaires
  • Niveaux 1 à 8 primaires. Pas d’école secondaire
  • Agriculture céréalière autarcique et non mécanisée
  • Une seule récolte par an
  • Animaux : moutons, bovins, poules, mules, etc.
  • Pas d’eau dans les huttes, ni d’électricité
  • Pas de route, accès uniquement par sentiers muletiers. La piste la plus proche est à environ 2h30 de marche.

Le projet Sona

Nous avons établi un premier contact avec la population en fin avril 2016 et discuté de leurs besoins. La bonne gouvernance du projet est une priorité pour nous car elle est le gage de l’adéquation aux besoins et de la pérennité du projet.

Un comité de construction (photo ci-contre) a ainsi été mis en place et le comité d’école pré-existant a été réactivé en renforcé. Le comité de construction joue un rôle majeur dans le bon déroulement du chantier, il veille notamment au respect des délais et des coûts.

Le coût estimé du projet complet de l’école de Sona est de 300’000 francs suisse excluant les contributions domestiques, soit la fourniture du terrain, d’une partie de la main d’œuvre de transport et de construction.

L’ensemble du projet devrait être livré d’ici la fin 2020, si la crise sanitaire du COVID 19, qui frappe également l’Ethiopie, ne vient pas perturber le déroulement du chantier.