Les travaux avancent, malgré les difficultés !

La crise sanitaire de la COVID 19, même si pour l’instant n’a pas trop durement frappé les pays africains et l’Ethiopie en particulier, a néanmoins un impact fort sur le déroulement des travaux. En effet, les restrictions de circulation mises en place par le gouvernement éthiopien ont rendu difficiles les approvisionnements en matériaux et l’accès au chantier de construction de l’école de Sona pour les artisans et entrepreneurs. Les tensions sociales que connait le pays depuis quelques mois n’arrangent bien sûr pas les choses…

La pandémie nous a par ailleurs contraints d’annuler notre voyage de printemps et celui de l’automne semble d’ores et déjà compromis. Il nous faut donc nous en remettre à 100% à notre équipe sur place et notamment à son directeur Mihret Mitiku et ses adjoints Agere et Bayu. Fort heureusement, l’équipe fonctionne parfaitement bien et parvient à assurer un suivi efficace, que nous avions déjà évoqué dans notre point de situation de mars 2020.

Un retard modéré au regard du contexte

Les difficultés d’approvisionnement, notamment en ciment, ont pénalisé la tenue du planning de construction et provoqué un retard estimé à trois mois à ce jour. C’est-à-dire une livraison des bâtiments terminés pour la fin de l’année 2020 au lieu de la rentrée scolaire courant septembre. L’ajout au programme initialement prévu de la construction de 15 logements pour les instituteurs a également alourdi et complexifié le projet, mais pour une bonne raison ! Les enseignants de Sona suivent et soutiennent, autant que possible, ce chantier !

Quoi qu’il en soit, le Conseil de Fondation exprime sa confiance et sa grande gratitude à l’équipe de Mihret qui sait faire face avec professionnalisme et dévouement aux difficultés rencontrées. Et avec succès puisque ce retard de trois mois est très raisonnable – et n’a pas généré de sur-coût – compte tenu de l’ampleur des défis relevés et à venir. Et rappelons qu’indépendamment des travaux de l’école, l’équipe locale de Children in the Cloud a géré l’aide alimentaire d’urgence pour les familles en difficulté de Sona.

Le chantier de l’école de Sona – visite à distance !

Grâce aux photos prises par Mihret lors de sa visite de la semaine dernière (du 22 au 24 septembre), nous vous proposons cette visite virtuelle du chantier de l’école de Sona ! Pour mémoire, rappelons qu’en 2019 ont été construits 2 bâtiments de 8 salles de classe au total, et deux blocs sanitaires filles et garçons. Et que le chantier en cours comprend un bâtiment « administratif » (bureau des enseignants, infirmerie, salle communale), une bibliothèque d’étude et des logements pour 15 enseignants.

Plus ambitieux que jamais !

Ces difficultés n’ont non seulement pas atteint notre moral, mais bien au contraire stimulé notre motivation et affermi notre détermination ! A distance, nous assurons un suivi serré du chantier pour soutenir notre équipe locale. En Europe, nous faisons flèches de tous bois pour collecter des fonds – plus que jamais nécessaire – comme par exemple avec le beau succès de l’exposition des photos d’Ignacio Larrain à Divonne-les-bains, les 1000.- CHF alloué par l’Ambassador Club de la Riviera Vaudoise et de nombreux autres donateurs en France et en Suisse. Qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés !

Des besoins nouveaux apparaissent, liés à la crise ou non. Au-delà de l’aide alimentaire, l’arrêt total et brutal de l’activité touristique a plongé le Simien dans une crise économique sévère. La Fondation se tient aux côtés de ses salariés et partenaires pour leur apporter l’aide nécessaire à leur simple survie. Par ailleurs, un programme de parrainage des enfants les plus méritants va se mettre en place pour leur permettre de poursuivre leurs études en ville, à Janamora ou Debark, en pension. Nous vous en reparlerons plus en détail.

Pour l’heure, nous avons toujours besoin de votre soutien fidèle et nous vous remercions d’avance de nous aider à sauver ces enfants !

faire un don